Nekecha ou la tatoueuse au henné

« Aicha nekecha », « Halima nekecha »… la liste est encore longue parce qu’ainsi sont les formules qu’adoptent les tatoueuses au henné pour se faire appeler.

D’ailleurs, c’est l’une d’entre elles que l’on contacte obligatoirement à la veille d’un mariage pour venir parer « lala laroussa » de mille et un dessins.

Un moment au cours duquel, les mains mais aussi les pieds de la future mariée sont recouverts de « nkech » faits avec la fameuse poudre dans les tons de vert. Les motifs peuvent être assez sobres en formant uniquement une sorte de ligne partant du poignet et recouvrant l’index. L’intérieur et l’extérieur des deux mains sont ainsi embellis. Puis, il y a cette version un peu plus traditionnelle avec des arabesques qui viennent recouvrir toute la superficie des mains ainsi que des pieds.

Henné, eau, huile d’olive, jus de citron, eau de fleur de rose, sont les accessoires dont la « nekecha » aura très certainement besoin. De façon générale, chacune a ses petites astuces pour faire en sorte que les dessins soient d’un foncé éclatant.

La couleur orangée disparait pour laisser place à un marron intense. Une teinte que certaines tentent même d’atteindre en ajoutant des produits chimiques dangereux pour la peau. Les motifs réalisés sont soit choisis par la future mariée dans un album photo que la « nekecha » aura pris soin de ramener avec elle, soit issus de l’imagination de la tatoueuse.

Après tout, des cérémonies du henné, elle en a fait des tas donc qui est la mieux placée pour connaitre les derniers dessins les plus en vogue ?

 

Après quelques heures, qui peuvent varier en fonction de l’expérience et de l’aisance de la « nekecha », le travail est terminé. La seringue est rangée et des paillettes argentées viennent sublimer encore plus les pieds et les mains de la mariée.

Un peu d’eau mélangé à du sucre aide les dessins à rester plus longtemps au contact de la peau. Tout le monde a les yeux braqués sur « lala laroussa » et on entend de nombreux « tbark Allah ».

Article publié ici

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s