02/07/2012 – La Fédération Française de Football, le moulin et son blé

Imaginons une entreprise avec des salariés ne faisant preuve d’aucune productivité, d’aucune conviction. La précision dans les tâches serait inexistante, bâclant ainsi chaque étape dans un processus de ligne de montage. Imaginons des employés qui se mettraient à insulter. A présent, imaginons le pays des Bisounours, de Oui-Oui où tout ça serait possible sans la moindre sanction au tournant, hormis un chèque colossal sur lequel serait inscrit la somme de 100 000 euros. 100 000 euros soit environ 100 mois de SMIC. Bref, rêvons et surtout n’y croyons pas !

Revenir d’Ukraine sans aucun scandale aurait été bien trop facile apparemment. Avec un nouveau sélectionneur, la page Knysna ne pouvait qu’être tournée et les péripéties du bus mises dans le tiroir des archives. Laurent Blanc, ancien champion du monde et champion d’Europe, représentait fraîcheur et renouveau. Pourtant, il semblerait que les ères des sélectionneurs qui se succèdent se ressemblent. D’où vient donc cette impossibilité à gérer certains comportements ?

Nasri et tous ses noms d’oiseaux à l’égard de la presse, Menez et son insulte à destination de Lloris (sans parler de l’arbitre), M’vila et l’ignorance pour son entraîneur après un remplacement ou encore Ben Arfa et sa discussion avec le coach suite à une décision… Où voit-on l’ombre du football ? Nulle part ! Il ne s’agit pas de football mais d’évènements qui viennent justement polluer l’univers du ballon rond.

Et si aujourd’hui, après deux cas de scandales en équipe de France, en 2010 et 2012, la Fédération Française de Football et Noël Le Graët prenaient le taureau par les cornes avec une charte morale à respecter ? Sa violation mènerait directement à une suspension, non de plusieurs mois mais années car porter le maillot des Bleus doit être un privilège et doit se gagner. Etre porte-drapeau de toute une nation doit se mériter et pas seulement suite à de fortes performances sportives, le comportement compte énormément. On a dit de Ribéry que son attitude avait été des plus exemplaires au cours de la compétition. Bravo à lui, lui qui avait tant fait parler par le passé.

Pour éviter un prochain épisode dans la série des joueurs n’en faisant qu’à leurs têtes pour finir par regretter par la suite, la FFF devrait opter pour une décision qui serait un exemple, qui ferait jurisprudence. Parce qu’il y en a marre de ces joueurs arrivant en équipe de France comme dans un moulin, pour en sortir les poches pleines de blé après avoir volé le meunier !

Une réflexion sur “02/07/2012 – La Fédération Française de Football, le moulin et son blé

  1. Oui y’en a marre et quand on voit le comportement des espagnols ce soir, ça fait encore plus bouillir.
    Tant qu’on sélectionnera en équipe de France des individus qui ont un égo surdimensionné, aucun sens du travail d’équipe, aucune fierté d’être en sélection nationale, et qu’on ne sanctionnera leur comportement lamentable, on sera dégoûté.
    À la limite, il vaudrait peut-être mieux des joueurs moins brillants mais respectueux et motivés, parce-que franchement, ce qu’on a là ça ne fait pas rêver ! et même, ça ne donne pas envie de voir leurs matchs jusqu’à la fin.

    Ce soir, je suis franchement contente pour les espagnols.
    Tout au long de l’année, le jeu du Réal et du Barça font rêver, et leur équipe nationale est belle à regarder.
    C’est mérité et ça fait bien plaisir pour eux.

    Nous, faut espérer que la génération montante sera moins gangrénée par cette mentalité pourrie qu’ont actuellement beaucoup trop de nos joueurs.

    En même temps, tout ça, c’est encore une affaire de société…
    Le respect c’est une valeur qu’on acquiert par l’éducation. Tant que la société valorisera les gros @@@@ qui sont "les plus malins", "les plus forts", "se font des @@@@@@@@ en roro" on ne s’n sortira pas.
    Les parents, les enseignants, les oncles/tantes, frères et soeurs, papis/mamie, etc. ont un gros rôle à jouer en fait; ça peut changer, mais faut arrêter d’avoir le "double discours" avec les enfants qui est de dénigrer l’équipe de France etc mais en même temps d’essayer d’en faire des "loups", des "machines à performances" et de leur inculquer le "vas-y ! croques ! si c’est pas toi qui le fais en premier, c’est l’autre qui te boufferas".

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s