08/08/2011 – Ramadan (de) Moubarak

« Toutes ces accusations je les nie complètement ». [Hosni Moubarak]

Début du Ramadan et voilà ! Après que le peuple lui ait fait quitter le pouvoir le 11 février dernier, Hosni Moubarak se retrouve devant le tribunal au Caire afin de se faire juger. Changement de taille pour celui qui, il y a quelques mois encore, était l’un des hommes les plus puissants de la planète. Il représentait à la fois une pièce maîtresse sur l’échiquier proche-oriental et un interlocuteur de taille dans le conflit israélo-palestinien. Pourtant, ne jouant pas le rôle que nombreux auraient voulu le voir endosser lorsqu’il rendait la frontière égypto-gazaoui difficilement franchissable, l’image du traître des frères arabes lui a collé, lui colle et lui collera longtemps à la peau.

Le jour de l’audience, affaibli par son cancer de la prostate et par sa déchéance certainement, du fond de son lit, l’homme refuse les accusations de corruption et de meurtres de manifestants. En dedans des lieux, ses avocats donnent de leurs voix pour demander que ce procès n’ait pas lui. En effet, ils justifient leur demande par l’état physique de leur client. En dehors, les manifestants s’affrontent rappelant ainsi ce triste mois de février et ces heurts mortels entre anti et pro Moubarak. A l’époque, le numéro un égyptien avait monté ses concitoyens les uns contre les autres, à coup de pavés, de barres de fer, de projectiles en tous genres. Une situation qui a perduré le 3 août dernier.

A ses côtés ? Ses deux fils, Alaa et Gamal parmi d’autres hommes encore. Est-ce que justice il y aura ? Tout n’est pas encore fait puisqu’encourant la peine de mort, Moubarak pourrait échapper à son sort si tous ses avocats réussissent à persuader la justice égyptienne. Les Egyptiens, eux, ont déjà gagné une bataille, voir l’ancien Rais humilié, alité et vêtu de ce vêtement blanc, vêtement des prisonniers. Les Tunisiens, eux, se contentent d’un ancien président condamné mais ne purgeant pas sa peine car protégé par l’Arabie Saoudite où il semblerait bon vivre lorsque l’on est dictateur ! Cependant que changera ce procès à la situation actuelle des Egyptiens en quête de stabilité étatique ? La locomotive de la démocratisation du pays est en marche mais lorsque l’armée déraillera que se passera-t-il alors ? Le « jamais vu » de ce procès en pays arabe pourrait occulter le reste : plus de libertés et de meilleures conditions sociales pour l’ensemble d’une nation.

En attendant, il est toujours d’actualité de souhaiter un Ramadan Moubarak au Rais déchu…

Une réflexion sur “08/08/2011 – Ramadan (de) Moubarak

  1. Merci au peuple Egyptien pour son importante contribution dans « la révolution arabe » ………..y a plus qu’a espérer que le tribunal du Caire soit juste.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s