23/05/2011 – Esclave de…

« Se dit d’une personne qui se tient dans un état d’assujettissement, de dépendance, qui subit l’empire d’une chose » [Wikipedia] – Définition d’esclave »

… l’Homme

En 2006, Jacques Chirac faisait un pas dans l’Histoire de France. En effet, il choisissait une date de commémoration des souffrances engendrées par l’esclavage. Avant cela, alors, comment se souvenait-on ? Dans les livres à l’école ? Non ! Non, puisque la France ne se rappelait pas. Il n’y avait rien d’officiel. Si la colonisation est un sujet qui peut susciter des débats, l’esclavage est dans le même registre. A présent, un jour précis permet de se rappeler de ce qu’on subit les Noirs, considérés comme des sous-hommes avec le commerce triangulaire notamment. Ainsi en ce 10 mai 2011, au sein du jardin du Luxembourg, tout est beau, tout est bien pour l’occasion. Des Hommes de couleur et des Blancs sont présents pour le même événement. Tandis que les ancêtres des uns ont fait souffrir les ancêtres des autres. Les images de cette commémoration éveillent pourtant quelques interrogations, est-ce que tout cela est bien fini ? En pratique oui mais des restes, des miettes trop importantes perdurent pourtant. Un premier rang composé d’une majorité de Blancs. Qui doit être mis à l’honneur ? La Brigade Anti-Negrophobie est refusée à l’entrée tandis qu’elle était pourtant invitée. Personne ne les a prévenus que leurs t-shirts pourraient déranger. Par la suite, des Blancs qui plaquent des Noirs et d’autres Blancs au sol. Peur des dérapages, des débordements ? Peur de voir cette brigade s’exprimer ? Mais l’esclavage a vraiment cessé alors pourquoi la Brigade Anti-Negrophobie n’a-t-elle pas été acceptée ? Et si l’Homme Blanc était lui-même esclave de son propre passé ou ne réussissait pas à reparler de ses torts ?  Et si ce n’était que ça !

L’Homme sera toujours esclave de l’Homme finalement, esclave de son histoire, de son passé, de ses aînés. L’esclavage sera toujours et fera toujours de l’Homme un prisonnier enchaîné. Quand arrivera-t-il à s’affranchir totalement, qu’il s’agisse de la victime, qu’il s’agisse du bourreau ? Mystère !

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s