26/12/2011 – Le PSG, leader, souhaite Joyeux Noël à Kombouaré !

Ce n’est un mystère pour personne, depuis que le Paris Saint-Germain est tombé dans les mains du Qatar Sport Investment, rien n’est plus pareil en Ligue 1. Evoquer le club de la capitale est à présent chose clinquante, brillante, bling bling. De grandes ambitions sont venues investir le Camp des Loges, le Parc des Princes… Cependant, au milieu de ces ambitions, est aussi venu se greffer un besoin de renouveau. Qui dit renouveau désigne aussi un changement de coaching. Triste départ et vilain cadeau de Noël pour un Kombouaré qui finit leader en cette fin de première partie de Championnat. Décision paradoxale puisque les entraîneurs se font habituellement « virer » lorsque leurs résultats ne sont pas bons !

Kombouaré, un bon entraineur ! 
Pour l’instant, son parcours d’entraîneur n’a pas dépassé les frontières de l’Hexagone. Un temps au sein du club de Strasbourg, il est limogé durant la saison 2004-2005. Arrivé à Valenciennes, il va y jouer un rôle important puisque par son coaching, l’équipe qui se trouve en deuxième division gagne son billet pour la première. Le travail fait dans le Nord lui ouvre les portes du PSG où il prend la relève de Paul Le Guen. Il démarre avec le club de la capitale en début de saison 2009-2010. L’équipe alterne bons et mauvais matchs et l’entraîneur se doit de trouver la combinaison gagnante. Sa première saison le mène à gagner la Coupe de France et a décroché une place pour l’Europa League. Sa deuxième saison le fait finir quatrième du championnat. Allant crescendo, il parvient avec ses joueurs à occuper la première place en cette fin d’année 2011. Pourtant, malgré ce parcours croissant et intéressant,  Kombouaré ne plaît pas assez aux nouveaux actionnaires majoritaires. Beaucoup trop franco-français, très peu connu à l’international, toutes les raisons peuvent être trouvées, voire même lui reprocher d’avoir laissé Pastore de côté ou de l’avoir fait sortir tandis que ce dernier estimait avoir encore son temps de jeu au cours de certaines rencontres. Mais c’est à l’entraîneur de réfléchir à des tactiques et des schémas de jeux que ceux qui mettent la main à la poche pour sortir les pétro-dollards ne peuvent pas comprendre. Ce qui est sûr c’est que Kombouaré ne correspond pas à ce PSG devenu bien trop commercial. Sa langue est bien trop pendue pour se laisser faire. Son temps au PSG est terminé et si mauvais résultats se présentaient par la suite, avec le nouvel entraîneur, il est certain que tout le monde regrettera l’homme, les Qataris en premier lieu !

PSG l’étoile du football français ?
Le PSG nouveau a été très fin et au goût bien changeant. Du neuf est venu renforcer la troupe avec des Menez, Sissoko, Matuidi, Gameiro… Une « armée » dont l’objectif est de faire le poids en Europa League, la vitrine du football européen (avec la Champion’s League) mais aussi pour imposer son jeu en Ligue 1. Les Qataris ont l’argent et peuvent tout se permettre. A côté, Evian Thonon Gaillard Football Club fait figure de Petit Poucet sur les bords du Lac Léman ! Les moyens permettent alors que le football français et le PSG en premier lieu soient regardés bien au delà de l’Europe jusque dans les pays arabes. Cependant, le club de la capitale est beaucoup trop terni par cet argent. Le souci de l’image vient menacer le goût du sport lui-même. Cela ne correspond pas à la vision française du football. Mais les nouveaux actionnaires majoritaires pensent à l’international et veulent dépasser les frontières. Alors comment une très grosse pointure du football mondial, tel un Beckham, viendrait se plier aux recommandations d’une petite taille passée de Strasbourg à Valenciennes et inconnue de certains grands ? De son côté, Leonardo, ancien joueur du club devenu directeur technique, est tel un maestro ou plutôt un pantin, répondant aux demandes venues du Golfe. Avec plus de quatre-vingt millions d’euros dépensés dés l’acquisition du club, les sommes peuvent encore aller plus haut, très haut, trop haut…

Toujours plus haut, toujours plus vite…

Depuis sa prise des commandes, le Qatar va de souhait en souhait, de réalisation en réalisation. Le fait qu’Al Jazeera Sports possède les droits de diffusion de la L1 pour les prochaines années est un argument qui joue en la faveur de la direction qatarie. Le Qatar veut des noms, des célébrités qui feront parler du PSG. Mercato d’hiver qui pointe le bout de son nez, le temps est alors au recrutement. On le sait, Beckham est officiellement Parisien. Tevez devrait certainement donner un oui étant donné qu’il viendrait rejoindre l’ancienne star de Manchester United, du Milan AC, du Real Madrid. De plus, Carlo Ancelotti, désigné comme prochain entraîneur, pourrait attirer, tel un aimant, de nombreux agents en quête de renouveau pour leurs protégés. En revenant sur Terre, une évidence s’impose avec l’esprit foot, le nouveau coach devra faire mieux que Kombouaré : être premier à la fin de cette saison 2011/2012. Dans toute cette histoire, une chose positive peut être notée. On pensait Kombouaré trop inconnu ? Le Qatar lui a certainement rendu un service car à présent le monde entier sait qui il est  ! Un entraîneur travailleur, impliqué et éjecté d’une première place de championnat.  Une continuité prometteuse avec cette immense fenêtre offerte à Kombouaré ?

Ce qu’ils en pensent…
Le départ de Kombouaré en a fait parler plus d’un. Au sein des supporteurs, les uns comprennent ce choix étant donné l’apport financier apporté du Qatar et les autres se voient victimes de Monsieur Qatar tout simplement ! Pour trois anciens du club, d’ex-gardien à ex-coach en passant par ancien président, les analyses ne manquent pas. « La trêve hivernale était le moment idéal pour cette éviction. Antoine peut se consoler en se disant qu’il sort par la grande porte en étant champion d’automne », ainsi pense Grégory Coupet. Celui qui anime le « Luis Attaque » sur RMC, Luis Fernandez, trouve qu’il n’y a pas de logique dans ce choix et émet une hypothèse plus que probable « peut-être qu’à la tête du PSG on a envie de passer un cap supérieur, en faisant venir David Beckham et un entraîneur de renom. » Charles Villeneuve s’appuie lui sur toute cette manne financière et des « moyens exorbitants ». Pour Christophe Dugarry, intervenant sur Canal+, il crie au scandale. « Je trouve ça scandaleux de virer un entraîneur avec trois points d’avance, apprécié des supporters, apprécié de ses joueurs. » Il insiste aussi sur le fait que le PSG made in Qatar a inventé quelque chose de nouveau, à savoir limoger quand les résultats vont bien ». L’ancien président de l’OM, Bernard Tapie voit en ce choix un très gros risque et aucun faux pas ne sera admis. Guy Roux rend hommage à l’homme tout simplement,  » je sais que Kombouaré a un moral d’acier. Il ne tardera pas à rebondir. Il n’a pas perdu la face et son honneur. » Daniel Sanchez, l’entraîneur de Valenciennes, ancien club du Kanak, trouve tout simplement cela anormal et à forte raison. »Il avait une équipe à reconstruire, ce qui n’est pas évident. Il a les résultats et il est champion d’automne même si ce n’est qu’un titre honorifique. C’est un manque de respect par rapport à son travail depuis le début de saison. »

Qatar, Dubaï, voila ce qui attend pour le moment les Parisiens en cette fin d’année et en ce début 2012. Apparemment, il s’agit d’excellentes conditions pour préparer la reprise et attaquer la seconde partie de championnat. L’objectif ? Se construire tels un Real Madrid, un FC Barcelone… Mais si tout cela ne fonctionnait pas, qu’adviendrait-il ? Le PSG serait-il encore MAGIC ?

Une réflexion sur “26/12/2011 – Le PSG, leader, souhaite Joyeux Noël à Kombouaré !

  1. Tout est dit :-)…
    Mais juste « comme ça » : aïe aïe aïe !…. ça fait pas rêver tout ça…
    Les histoires de petits poucets du championnat qui mangent les gros parce-qu’ils sont unis et motivés, les gars qui réussissent à revenir de blessures, les virtuoses du ballon, les entraîneurs passionnés, « oui » mais là c’est comme si l’aspect entreprise du PSG occultait l’aspect sportif et franchement c’est sans intérêt et complètement écoeurant.
    Si le sport de haut niveau devient avant une affaire de passion et de valeurs sportives, du business et de la comm, c’est triste et c’est plus vraiment du sport comme je l’entends.
    Les Quataris là je trouve qu’ils tuent la poule aux oeufs d’or et Kambouaré,.. mais moi à sa place je serais à la fois écoeurée et soulagée que ça s’arrête parce-que ça n’est plus du sport là et que bosser dans ces conditions y’a de quoi disjoncter et planter sa dém plus d’une fois.
    Il a super bien résisté en plus d’avoir fait son travail !
    C’est juste « nul ».

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s