28/11/2011 – Elle s’appelle Eva Joly

 

Dans quelques mois, les panneaux réservés pour l’occasion verront un tas d’affiches présidentielles venir se coller sur eux. Celle représentant Eva Joly doit aussi en faire partie. D’ailleurs, de l’extrême droite à la droite, du centre à la gauche jusqu’à l’extrême gauche, l’heure est à la désignation des candidats, si ce n’est pas déjà fait et surtout à la récolte des signatures de maires. Il en faut 500 pour réussir à participer au premier tour et certains avouent avoir du mal à atteindre cet objectif. Du côté des Verts, Eva Joly a déclassé Nicolas Hulot lors de la désignation du candidat du parti. La dame aux lunettes rouges est donc la représentante de EELV. Mais, dernièrement, elle a cafouillé dans ses dires notamment en n’appelant pas explicitement à voter pour François Hollande s’il passait au second tour. Décision très discutée puisque les gauchistes doivent aider les gauchistes en principe. Elle s’est pourtant très vite rattrapée, mais peut être un peu tard, ayant perdu son porte-parole, en désaccord avec elle.

A présent, elle sera entourée, encadrée dans sa communication. Maladroite et non conventionnelle, il faut avouer qu’elle change des autres parce qu’elle dit profondément ce qu’elle pense, sans hypocrisie, malgré le désaccord avec le reste des « gros » de son parti. Le nucléaire ? Eva Joly le lutte voire trop, dommage ! Cela ne permet pas de lutter contre le pouvoir d’achat faiblard par exemple, ce qui est important tout au long de l’année et particulièrement avec Noël approchant à grands pas. On ne peut alors s’empêcher de s’interroger. Est-elle la meilleure des candidates pour la présidentielle ? Elle semble impliquée dans sa tâche et n’est pas prête à se faire diriger par les autres membres de son parti. Pour l’instant, c’est toujours la même chose, l’UMP se frotte les mains face à tout ce bruit que fait Eva Joly, à qui on reproche son manque de crédibilité. Comment pourrait-elle présider la France si dés à présent elle cale ? Afin d’en rire, le parti de la majorité peut toujours s’amuser à fredonner au passé comme au présent présidentiel : « Elle s’appelle Eva Joly et elle était juge d’instruction avant… »

Une réflexion sur “28/11/2011 – Elle s’appelle Eva Joly

  1. Ah :-)… Eva Joly :-)…
    Elle me laisse perplexe…
    C’est à l’évidence quelqu’un de courageux et d’intelligent, mais qui « passe » terriblement mal je trouve… et c’est dommage !!!! :-)
    Je trouve que, bien que légitime !!!, elle n’est « pas à sa place ».
    Pour moi, elle servirait sans doute mieux sa cause dans l’ombre.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s