31/01/2011 – Si c’était humain ?

« Aucune expérience humaine n’est dénuée de sens ou indigne d’analyse. » [Primo Lévi] – Extrait de Si c’est un Homme

Les négationnistes réfutent l’existence de la Shoah et des camps d’extermination. Selon eux, ce génocide ne serait  que pure invention. Parmi les détracteurs, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est l’un des premiers. Pourtant, en se rendant à Cracovie puis à Auschwitz, quand l’évidence s’impose devant les yeux, une question vient à l’esprit. Comment font-ils pour ne pas croire en cette partie de l’Histoire tandis que les preuves sont là ?

 PICT0128

Les baraquements et les barbelés sont toujours présents. Les ruines des chambres à gaz aussi. Les fours crématoires. Les photos des détenus, crânes rasés. Les effets personnels des prisonniers entassés. Le temps semble s’y être arrêté, imposant le silence.

fours crématoires

PICT0166

Baraquement

D’après les chiffres, plus d’un million de personnes ont péri. Les murs d’Auschwitz, l’air d’Auschwitz s’en souviennent encore comme si au détour d’un baraquement se cacherait un SS.

PICT0146

Pour ne pas oublier et rendre hommage aux déportés, le 27 janvier dernier marquait la 66ème commémoration de la libération du camp d’Auschwitz. Parce que l’Homme a pris pour habitude de fêter tous les anniversaires même les plus tristes. Qu’importe, derrière cette célébration, reste un symbole fort, celui du devoir de mémoire. Se souvenir pour s’assurer que des choses semblables ne puissent se dérouler à nouveau aujourd’hui et demain.

Mais…

A l’heure où les Roms sont expulsés de France. A l’heure où l’antisémitisme existe encore. A l’heure où l’islamophobie fait rage comme l’homophobie et toutes les autres formes de haine à l’égard de l’Homme. A l’heure où l’on se bat en Tunisie, en Egypte, au Yémen… pour des valeurs et des aspirations démocratiques.  A l’heure où des peuples se meurent dans l’ombre de dictatures dont nos dirigeants connaissent l’existence. Et également à l’heure où Tsahal, colons et gouvernement israélien tuent des Palestiniens, est ce que nous n’aurions pas finalement la mémoire sélective ? Est-ce qu’il ne serait pas propre à l’Homme d’oublier la souffrance de certains au détriment d’autres ? Par pitié, par culpabilité…

Nombreux sont ceux à dire que rien ne doit être comparé au génocide qu’ont connu les Juifs. Comme si cela était sacrilège ou inhumain d’oser parler de cette époque. Ils ont été au centre de toute une idéologie visant à les éradiquer. Mais jusqu’à quand les chefs d’état présenteront-ils leurs excuses ? Ne serait-il pas temps d’avancer et d’être désolés pour d’autres ? Les  Palestiniens par exemple qui eux ne cessent de (se) reconstruire à chaque fois qu’Israël détruit. Peut être que dans 66 ans, les grands de ce monde, Israël en premier lieu, s’excuseront pour la Nakba, Deir Yassin, Sabra et Chatila, Jénine, Naplouse, Gaza… Des massacres dont les lieux de torture ne sont pas visités par des millions de personnes étrangères par an, comme Auschwitz. Mais « simplement » des massacres à ciel ouvert, commis devant les yeux de tous et relayés par  les médias, les ONG, et bien d’autres encore.

Alors, souvenons-nous de Jénine en 2002

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Une réflexion sur “31/01/2011 – Si c’était humain ?

  1. « [...] Nombreux sont ceux à dire que rien ne doit être comparé au génocide [...]  » :
    à mon avis, ce qu’on ne peut pas faire c’est plutôt « opposer » des drames, des souffrances, des atrocités, mais « comparer » par contre, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant, surtout qu’il y a indiscutablement un point commun à tous ces faits : l’inhumanité.
    Qu’on soit plus sensible à un drame qu’à un autre et que ce soit quand ça touche des gens dont on se sent proches, me semble « humain », oui… parce-que ça fait écho à nous-mêmes, mais de là à en devenir insensible aux drames affectant ceux qui nous ressemblent moins !… « ça », c’est avoir perdu la conscience de son humanité et le sens de la fraternité.
    Je ne crois pas que nos gouvernants soient plus fautifs que nous ne le sommes :-)… ils sont les plus hauts représentants de notre société… et notre société elle est majoritairement pourrie par ce mépris de l’humanité et de la fraternité, et l’accession au rang de « valeurs » de la possession et du pouvoir financiers.
    Pour avoir une chance d’avoir de « grands hommes » (^_^ ;-) ) comme gouvernants, il faudrait déjà qu’individuellement on résiste à cet appauvrissement de nos valeurs et qu’on manifeste plus fort notre soutien aux Roms, à la Palestine, etc.; qu’on éduque mieux nos enfants (j’ai vu des reportages qui font froid dans le dos sur des écoles Israëliennes et des écoles Palestinienne : ils apprenaient la haine de l’autre peuple, et ça c’est une vraie catstrophe car ça va faire des dégâts à très long terme :-() : qu’on les face se confronter aux différences pour qu’au final ils aient une chance de s’apercevoir qu’au fond, ils sont semblables….
    Tiens, ça me fait penser à la chanson de Grégoire :

    Quand tu dis des trucs comme ça, tu passes pour un con et on te répond que tu es un utopiste et que tu ne changeras rien :-)… mais moi je crois que de lutter au jour le jour pour aider, aimer, etc. c’est au moins quelque chose qu’on peut faire et qu’on doit faire et que c’est utile.

    Sinon, encore une fois, un article que j’ai eu plaisir à lire et que je trouve courageux :-) (au fait je laisse le pseudo « Potter démasqué » parce-que c’est celui que j’avais sur le blog des Anges s’habillent en caillera, pas parce-que je n’assume pas ce que je viens d’écrire ;-) :-))

    Claire.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s