5 mai 1992, Furiani du football au chaos

Lorsque le ballon rond n’est pas synonyme de joie, il est malheureusement marqué par la mort et la catastrophe. Il y a 20 ans, le Stade de Furiani à Bastia voit l’une de ses tribunes s’effondrer. Sa chute emporte journalistes et spectateurs. 18 personnes sont tuées et plus de 2 000 autres s’en sortent blessées et marquées à vie.

Le 5 mai 1992, le monde est à la fête pour la demi-finale de Coupe de France. Le Sporting Club de Bastia s’apprête à rencontrer l’Olympique de Marseille. Afin d’accueillir beaucoup plus de spectateurs que d’habitude, l’une des tribunes est détruite puis remplacée par une autre structure en seulement dix jours. Elle ne tient pas longtemps et sous le poids des amoureux du foot venus supporter leurs équipes, la catastrophe a lieu. Le coup d’envoi de la partie qui doit avoir lieu contre l’OM, champion d’Europe un an après, ne sera jamais donné. Après cet évènement, les fautifs sont désignés. Ces derniers ont préféré l’intérêt financier au plaisir simple du football. Les dirigeants sont mis en cause, tout comme la société ayant procédé à la mise en place, sans oublier les interlocuteurs ayant autorisé cette nouvelle tribune. Dans le documentaire Enquêtes Criminelles diffusé sur W9 et qui revient sur cette catastrophe annoncée, ceux qui se souviennent de Furiani mettent en évidence que l’argent a pris la place du sport. Ce qui s’est passé était prévisible et aurait pu être évité.

Ce 5 mai 2012, en hommage aux victimes de Furiani, les joueurs comptent rester dans les vestiaires et les foules ne pas envahir les tribunes, permettant ainsi que les pensées aillent vers ceux et celles qui pour l’amour du foot et à cause de l’irresponsabilité de certains sont marqués à vie ou l’ont perdue.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s