Plume d’amour

Les histoires d’amour ne se vivent pas toutes de la même manière. Certaines se passent sans difficulté, à l’ombre de la tranquillité, sous l’aile de la sérénité. D’autres, au contraire, doivent faire face aux vents et marées pour réussir à être, parvenir à exister. S’agissant d’obstacles culturels, religieux, communautaires, familiaux ou encore de distance de séparation à évaluer à la centaine de kilomètres, de différences de physique, d’âge, une chose importante reste : le courage. Celui de s’entêter, de s’obstiner pour l’amour. Celui de vouloir faire de l’autre son compagnon ou sa compagne malgré tout.

Ainsi l’amour se doit d’être raconté, étant donné ces difficultés rencontrées. L’amour se vit avec le cœur et lorsque le cœur parle, ses dires ne peuvent être que sincérité et honnêteté. Voici donc ce à quoi va s’atteler ma plume : vous parler d’amour. A raison de deux fois par mois, le vendredi très précisément, l’histoire des couples sera racontée ici. L’espace de quelques paragraphes, ils ouvrent leurs cœurs pour discuter de leurs sentiments.

D’ici, d’ailleurs, qu’ils aient réussi à maintenir leurs couples ou non, ils ont vécu l’amour malgré les obstacles. "Il était une fois", ainsi pourrait débuter leurs récits, reste simplement à connaître la fin…

Vous pensez correspondre aux profils recherchés, connaître des personnes qui pourraient raconter leurs parcours, n’hésitez pas à vous manifester sur alencredemaplume@gmail.com. Les participations peuvent bien évidemment être anonymes !


3 réflexions sur “Plume d’amour

  1. Bien sûr :-) !!!
    J’aime ce que tu fais et je souhaite "longue vie" à ce super blog !!! … et "une super vie" à sa rédactrice ;-) ! :-)

    Tu peux compter sur moi pour en parler et transmettre l’adresse !
    et en attendant les histoires, voici les paroles de la chanson "Parler d’amour" d’Art Mengo que je trouve "de circonstance" ;-) :-) :

    "
    Parler d’amour…
    Parler d’amour poli comme ces galets tiédis
    Aux marées finissantes un soir d’avant tempête
    Parler d’amour…
    Parler d’amour…
    Comme un jeudi sur Nantes, quand la mer est muette
    De ces amours qui poussent entre deux cœurs en douce
    Parler d’amour…

    Ne pas parler de nos départs,
    Des déchirures sous les regards,
    Des amertumes…
    Que l’on se cache.
    Parler d’amour…
    De ces amours trop claires pour laisser sur la pierre
    La blessure insolite de nos amours maudites
    Parler d’amour…

    Parler d’amour…
    Pas de ces haines cachées aux lendemains des rêêêves..
    Sous les mots acérés comme des tranchants de glaive
    Parler d’amour…
    Ne plus parler de nos hivers
    Serrer nos mains et puis se taire…
    Et puis se taire.

    Parler d’amour…
    Parler d’amour d’accord mais d’amour tendre alors
    Parler d’amour…
    Parler d’amour…
    "

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s