Un dimanche de rêve en cuisine avec ma Plume ou I have a dream !

Cette nuit, ma Plume a fait un drôle de rêve, de ceux qui sentent bons les épices, l’huile d’olive et le chocolat. Elle se voyait assise à une table avec d’autres personnes, certainement les lecteurs de son blog. Tout le monde attendait quelque chose ou quelqu’un. Sur le mur, l’horloge affichait les alentours de midi et la date était dimanche 29 janvier. Dehors, le soleil jouait des siennes et, surtout, faisait une partie de cache-cache avec les nuages. La télévision servait simplement de bruit de fond. Qui se préoccupait donc de la fin de Téléfoot !? La cuisine, ouverte sur le salon, laissait voir une silhouette qui s’affairait à droite, qui gesticulait à gauche. Impossible de voir ce qui se tramait. Un guet-apens ? Une simple omelette ? Après tout, c’était un rêve et on sait que souvent les rêves nous dévoilent de drôles de choses. Et puis, cette forme humaine est venue déposer ses premiers plats… avec le visage caché cependant !

Etait-ce une mise en bouche ou alors une attaque de cure-dents qui n’était pas en règle, avec olives, gouda et edam ? Le goût n’avait rien d’étrange, bien au contraire. Ce mélange d’olives et de fromages était très agréable. Nullement le temps de prendre une deuxième petite brochette, que le reste de l’entrée arrivait sur la table.

Les carottes, habillées en petits bâtonnets, prenaient un petit bain de sauce tartare, citron et “kiri”, d’après la présentation de la maîtresse des lieux. Quant à la salade, plus que parfaite et composée, elle offrait laitue sur le dessous, céleri, maïs, thon, macédoine en son centre, que des œufs venaient cacher. Concombres, petites tomates cerises, cornichons, surimi, servant de décoration, étaient aussi de la partie !

Sur la table, il y avait encore un peu de place. Les bricks au “kiri”, thon, persil et oignons émincés ont fait le choix de s’installer dans un coin. Attendaient-elles quelqu’un d’autre ?

Ma Plume a appris qu’une brick n’arrivait jamais seule ! Des croquettes de pommes de terre au thon et persil, avec de nombreuses épices et un peu d’oignon, ont présenté un joli habit de chapelure. Cette entrée était tout simplement à croquer. Généreuse, il faut bien le dire.

Nous avions bien essayé de demander les recettes, on nous a répondu d’attendre un peu, de déguster mais on sentait bien que rien ne voulait filtrer. Les recettes allaient certainement rester secrètes même si les discussions et les rires se relayaient autour du repas. Et puis, la suite nous a interrompus.

Un plat de lasagnes a balayé le reste, avec sa viande hachée, ses petits oignons, ses cubes de carottes, son persil, sa mozzarella, son fromage râpé, sans oublier ses tomates. Ne pas trop manger pour attendre le dessert ou alors plutôt se faire plaisir ? Telle a été la question ! En tout cas, le temps a été pris car le dimanche, tout le monde a des secondes, des minutes et des heures pour s’asseoir, partager un repas, discuter et surtout attendre avec impatience le dessert… Ca, la planète entière le sait !

De toute sa hauteur, un verre de fromage blanc, avec un fond de confiture à la fraise, a clôturé le repas. Du sirop de fraise donnait un délicieux goût, sans oublier les biscuits cassés sur le dessus. Un peu plus bas, le moelleux, avec son carreau de chocolat noir, jouait le cavalier. Juste tiède, une fois la cuillère mise à l’intérieur, le carreau de chocolat venait fondre. C’était un moelleux-fondant qui nous a fait fondre !

De ce rêve, comment vouloir se réveiller ? Le moment était si chaleureux. Les gens étaient présents et les mets nous avaient tous rapprochés. Et puis, ma Plume voulait les recettes. Lorsque l’hôte a montré son visage, ma Plume a reconnu…ma Plume. C’était elle qui avait tout fait. Alors, bien sûr qu’elle connaissait les recettes…

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s