Maman, il y a un monstre sous mon lit

L’heure du coucher a sonné et pourtant, au lieu que ce soit papy qui fasse de la résistance pour aller se coucher, c’est le petit bambin qui ne veut décidément pas aller rejoindre le pays des rêves.

Pas sommeil ? Non, il a les yeux aussi rouges qu’une cuillerée de concentré de tomates ! Une petite faim ? Non, il a dévoré le dîner et qui plus est, sa fatigue est due à sa digestion. Mais où est donc le problème ? A l’en croire, sous son lit…

Et oui, selon lui, sous son lit existerait un royaume peuplé de monstres, de lutins et de reptiles. Rien que ça ! Comment aurions-nous pu les laisser investir les lieux sans même leur ouvrir la porte de la maison ? Mystère. Dans l’imagination du petit gars, ce beau monde existe bien évidemment et profite de l’obscurité de la chambre pour l’effrayer. Parfois, il prend le bruit de la chasse d’eau trop bruyante des toilettes pour le grognement d’un « Reptar » aux oreilles pointues et pleines de poils.

En tant qu’adulte, on réconforte, on rassure en expliquant que personne ne se cache sous le lit. Pour s’illustrer, on va même jusqu’à y mener une expédition à deux, histoire qu’il puisse en avoir le cœur net. Comme Saint Thomas, il ne croit que ce qu’il voit ! Et en même temps, cela lui permettra de se laisser tomber plus rapidement dans les bras de Morphée. Les astuces afin de réussir à atteindre ce but là ne manquent pas. Si d’après ses dires, l’obscurité de sa chambre réveille le monstre, il suffit de lui placer une veilleuse qui ne le gênera pas pour dormir, tout émettant un filet de lumière. Laisser la porte de sa chambre ouverte est aussi une autre solution mise à part s’il a pris l’habitude de dormir la porte fermée. Il n’en reste pas moins qu’à chaque enfant correspond un bon vieux remède pour faire définitivement passer ce monstre du lit au placard.

Article publié ici

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s