Association 1001 sourires

 

Journée ensoleillée au cœur du Moyen Atlas. Sous une tente caïdale, autour d’Achraf Jahhaoui, présidente de l’Association 1001 Sourires, des mères de familles habillent leurs garçons avec des « abbaya » blanches, « terboch », babouches, pour leurs circoncisions.

Afin d’en apprendre davantage sur cette association, il faut traverser la Méditerranée. C’est précisément à Talence, près de Bordeaux, dans le Sud-Ouest de la France, que tout débute en 2006. Sous l’impulsion d’Achraf, de Nourredine Moumtaz, vice-président et du footballeur international marocain aussi parrain Marouane Chamakh, 1001 Sourires voit le jour. « Nous avons démarré avec comme objectif d’aider les enfants défavorisés au Maroc », dixit la présidente.

L’humanitaire ne se monnaie pas

Villages reculés, orphelinats, écoles à Azrou sont autant de terrains sur lesquels évolue 1001 Sourires. Pour récolter des fonds, des événements sont organisés en France. Les tournois de football ont jusqu’à présent attiré beaucoup de monde, avec des entrées de l’ordre de 1 à 3 euros. Les anciens combattants, chers à Marouane, sont aussi mis à l’honneur. Quant aux soirées gala, elles permettent d’impliquer les entreprises qui font des dons. Achraf ne peut s’empêcher d’en parler : « Dans ces dîners, je suis la seule à porter le caftan marocain. Je fais un peu la publicité du pays (rires). Mes parents sont originaires de Meknès, je porte fièrement cet héritage. C’est vrai qu’il y a aussi une certaine nostalgie du pays ». A ses yeux, l’humanitaire est une aventure, une vraie passion. Agir uniquement pour des intérêts financiers est impensable. Une association n’est pas une entreprise.

Un sourire est un visa

L’échange humain qui s’opère est important. Achraf reste marquée par de nombreuses rencontres. Elle aime se rendre directement chez les habitants pour leur donner des colis alimentaires. « On a une certaine proximité. Ils nous racontent leurs anecdotes. Mais on reste gêné car ils nous accueillent comme des princes alors qu’ils n’ont presque rien. » Les petits durs de l’équipe reviennent en France émus de ces expériences et se rendent compte qu’ils n’ont pas de quoi se plaindre finalement. Connue à Paris, à Marseille, en Belgique, en Hollande, l’association compte près de 70 membres ayant des profils différents. Le Maroc reste ce qui les lie tous car chacun a une anecdote en rapport avec ce pays : un grand-père qui y aurait vécu, des vacances passées là bas… Par ailleurs, l’année 2010 a été marquante avec la visite au sein de l’orphelinat Rita Zniber, à Meknès. Les responsables ont présenté aux bénévoles un petit né d’un viol, un garçon aux beaux yeux bleus mais qui ne souriait pas. Tous ont été émus et il est en quelque sorte devenu leur mascotte, le temps de leur présence sur place. Cependant le laisser a été très difficile, comme à chaque fin de mission.

Viser un autre cap

Aux yeux du footballeur, parvenir à ouvrir une sorte de « Restos du Cœur » au Maroc, afin de distribuer de la nourriture aux nécessiteux, serait un rêve. Quant à Achraf, elle a en tête de monter des projets de commerce équitable hors coopératives, voire même de mettre à contribution les enfants d’immigrés de retour au pays durant les étés. Celle qui n’aime pas être sous les feux des projecteurs, préférant laisser la place aux autres, a donc des idées à profusion. Pourtant, on lui reproche souvent de trop travailler pour peu de choses en retour. Mais Achraf n’en fait rien et aimerait réellement faire que 1001 Sourires ait sa propre structure au Maroc afin de faire des allers retours entre ici et là bas. Ce serait un moyen de récolter encore de nombreux sourires d’enfants.

Article publié ici

Une réflexion sur “Association 1001 sourires

  1. Ping : L’association 1001 Sourires avec Marouane Chamakh et d’autres footballeurs le 15 mai ! | à l'Encre de ma Plume...

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s