Euro 2012 : tous en Ukraine, tous en Pologne !

Le Championnat d’Europe des Nations prend ses quartiers en Pologne et en Ukraine pour presque un mois de football. L’Europe va vivre, manger mais aussi rêver ballon rond en ayant les yeux rivés sur les stades ukrainiens et polonais. Seize équipes participent donc à cette phase finale composant ainsi quatre poules avec bien évidemment des favoris et des outsiders.

Groupe A : Grèce, Russie, Pologne, République Tchèque
Il s’agit de la poule au sein de laquelle tout est possible ! Se retrouvent la Grèce, qui a remporté l’édition 2004, la Pologne, pays co-organisateur et deux nations de l’Est qui sont la Russie et la République Tchèque. Les Russes, aidés par un football national renforcé par de nombreuses recrues ayant fait leur temps en Europe de l’Ouest, ont réalisé un parcours assez brillant pour arriver à cet Euro. A l’inverse, Grecs et Tchèques sont à mettre dans le même sac dans la mesure où certes ils ont brillé par le passé mais en 2008 les premiers n’avaient même pas pu se qualifier et les Tchèques n’avaient pas passé le premier tour. Bis repetita en 2012 ? Bref, les Polonais, qui sont à la maison, ont donc une jolie carte à jouer avec la possibilité de décrocher l’une des deux places qui les enverrait donc en quarts de finale !

Groupe B : Pays-Bas, Danemark, Allemagne, Portugal
On pourrait voir cette poule comme étant celle de la mort avec des grosses pointures de la discipline. Les Néerlandais, qui ont obtenu leur billet assez aisément pour la phase finale, ont deux armes qui risquent bien de faire des dégâts dans les buts adverses. Leurs noms ? Van Persie et Huntelaar. Face à eux, les défenseurs du Danemark vont devoir tenir le choc. D’ailleurs, cette sélection danoise retrouve le Portugal tout comme au cours des éliminatoires durant desquels les Danois étaient passés devant les Portugais. Ces derniers n’ont pas eu une préparation des plus brillantes pour cette Euro, perdant certaines de leurs rencontres amicales. Enfin, bien évidemment, la Mannschaft est très attendue avec ses Ozil, Gomez. Après plusieurs essais manqués, les joueurs de Löw vont-ils enfin décrocher le saint graal ?

Groupe C : Espagne, Italie, Irlande, Croatie
Les Espagnols, champions du monde mais aussi d’Europe en titre, ont un rôle important à jouer : défendre ce statut de leader. La Roja a un défi, réitérer en gagnant à nouveau le trophée ! Sans Villa mais avec Torres, si celui-ci réussit à être à son meilleur niveau, Del Bosque croit au potentiel de ses protégés. Face à eux, l’Italie est préoccupée par une affaire de corruption en championnat qui est venue affecter le groupe sous le nom de « Calcioscommesse ». Cette poule signifie aussi le grand retour de l’Irlande après tant d’années de disette et une main de Thierry Henry qui l’avait privée de Mondial 2010. Trapattoni pourra notamment compter sur Given, portier plein d’expérience. La Croatie, diminuée par un forfait de dernière minute en la personne de Olic, veut faire mieux qu’au dernier Mondial 2010, complètement raté !

Groupe D:  France, Angleterre, Ukraine, Suède
Forcément, on ne peut occulter Knysna et le ridicule à la sauce française. Mais la page semble tournée, avec certes certains des acteurs de l’époque encore présents dans les rangs. Alors sous les ordres de Laurent Blanc et avec une attaque portant le nom de Benzema, les Bleus sont forcément un des poids lourds du groupe. Quant aux Anglais, c’est l’hécatombe, on a presque failli croire que toute l’équipe allait déclarer forfait. Quelle mauvaise étoile a donc décidé de veiller sur  l’équipe ? Et si les co-équipiers de Rooney, suspendu pour les deux premiers matchs, venaient retourner la situation en leur faveur même sans Cahill et Lampard ? L’Ukraine, pays co-organisateur, aura forcément à cœur de réaliser une bonne performance devant son public. On sait tous à quel point l’euphorie nationale peut amener à réaliser des exploits… Mais attention aux Suédois à ne pas sous-estimer avec un certain Ibrahimovic.

Le fair-play voudrait que l’on souhaite au meilleur de gagner tandis que chacun a déjà en tête son équipe préférée ! Un peu de bleu, un peu de blanc, un peu de rouge, peut-être ?

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s