« Mon désir maudit », par Amir Hassan

DSCN3567

Bizarre est ce cœur,
Toutes les nuits il s’échappe vers Naplouse,
Pourtant, je lui avais confisqué ses chaussures,
Et j’avais caché les clés de mon corps,
Ainsi que la bougie du village.
Est-il ami avec la lune?
Me trahit-il avec l’étoile?
Ce n’est pas une haine cette jalousie
Mais, dis-moi elle est comment cette ville ?
As-tu connu ses rues timides ?
As-tu embrassé ses pierres vierges ?
As-tu touché les fronts de ses montagnes,
Ou bien tu lui as chanté mes secrets et mes histoires,
Tu l’aimes ou bien tu l’aimes trop?
Je ne serai pas d’accord,
Tu y vas tout seul,
Mais tu ne l’auras pas tout seul,
Prends ma main si tu veux,
Écris-lui son histoire,
Raconte-lui ce qui se passe,
Des pluies sur le Havre,
Des pleurs dans la cave
La guerre des huit jours,
La naissance d’un oublié,
Le suicide d’un héros,
La résistance d’un malheureux,
L’odeur de la dernière pensée,
La poussière du paradis,
L’espoir accroché contre les murs,
Et le destin d’une fourmi,
Raconte-lui des mensonges,
Sur les autres villes violées,
Sur les villes putes décorées,
Sur un homme d’un seul bras,
Sur le mariage des immortels,
Et raconte-lui mon désir maudit,
De partir à l’étranger,
Et comment j’ai changé mon principe,
Et que j’ai rêvé des Pyrénées
Et si elle te répond un jour,
Ne me le dis surtout pas
Je serai déjà parti.

Amir Hassan
17/12/2012

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s