Liberté pour Nadir Dendoune, journaliste emprisonné en Irak

Il s’appelle Nadir Dendoune. Il est journaliste et est actuellement emprisonné en Irak…

Déjà parti à Bagdad en 2003 en tant que bouclier humain, dix ans plus tard, Nadir est retourné en Irak afin d’exercer son métier de journaliste, avec un visa presse. Sur place pour différents journaux dont notamment le Courrier de l’Atlas pour qui il écrivait « La chronique du tocard », il a été arrêté par la police irakienne tandis qu’il photographiait une usine de traitement des eaux, le 24 janvier. L’Agence France Presse a indiqué qu’il n’avait pas d’autorisation pour prendre des clichés. Jusqu’à présent, les informations émanant des autorités locales ont dit Nadir Dendoune en bonne santé et bien traité.

En France, un comité de soutien s’est constitué. La famille et les proches du journaliste se mobilisent pour le voir libre. Une page Facebook a été créé et est rejointe par de plus en plus d’internautes. Une pétition est actuellement en ligne pour demander sa libération. Ce 31 janvier, Nadir Dendoune devait être de retour pour projeter son documentaire Palestine, à l’Institut du Monde Arabe à Paris.

La mobilisation va crescendo. Puisse-t-elle atteindre des sommets ! A l’image de cet Everest que Nadir Dendoune avait déjà gravi… Tous avec Nadir !

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s