Edito du 28/12/2015 – De 2015, je retiendrai…

alencredemaplume.com se souviendra...

De 2015, je retiendrai les premiers pas de ma fille, 
Comme l’Everest qu’elle a gravi, 
Des éclats de rire par milliers 
Et déjà une première bougie à souffler.

De 2015, je retiendrai ces beaux souvenirs en famille, 
Ces discussions de vacances au Maroc tard la nuit, 
Un verre de thé à la main, puis un second, 
Car quand on rit, on en boit plus que de raison.

De 2015, si des miens je retiendrai le meilleur, 
Je n’occulte pas que le reste du monde a vécu le malheur…

De 2015, je retiendrai le massacre des populations, 
Qu’on en parle ou pas à la télévision. 
Connais-tu les Rohingyas en Asie ? 
Minorité musulmane qui perd la vie.

De 2015, je retiendrai les Syriens fuyant leur terre,
Naufragés des routes, naufragés en mer,
Leurs corps échoués sur les plages,
Sans distinction d’âge.

De 2015, je retiendrai que la Palestine n’a toujours pas son état,
Que l’occupation est reine et face à cela, le silence de l’ONU est roi,
Cela dure depuis les années quarante,
Alors une année en plus ne sera pas choquante !

De 2015, je retiendrai les attentats qu’a subi la France,
Les blessures à peine pansées que déjà ça recommence.
Et ce sentiment que nous ne sommes pas à l’abri,
Surtout si c’est du côté de Paris que tu vis.

De 2015, je retiendrai qu’on a voulu attacher pas mal de tueries à l’Islam,
Alors que les Musulmans eux-mêmes vivent ces drames !
Quelle préoccupation de se sentir pointé du doigt,
De devenir indésirable, voire même paria.

De 2015, je retiendrai aussi que j’ai découvert les Yazidis…

De 2015, je retiendrai le souvenir de Srebrenica en Bosnie…

De 2015, je retiendrai le néant des politiciens.
Je suis tellement déçue qu’en parler ne servirait à rien.
Toujours les mêmes batailles pour des intérêts,
Toujours les mêmes promesses qui ne sont pas respectées.

De 2015, je retiendrai une fin pas très belle.
Lorsque violence, racisme, islamophobie s’en mêlent, 
Sur l’Ile de Beauté on vise une communauté en particulier, 
Comme pour lui dire qu’elle devrait se jeter dans… la Mer Méditerranée.

De 2015, je retiendrai c’est vrai beaucoup de négatif, 
Mais rester optimiste et serein sont des impératifs. 
Si certains veulent semer la haine, on cultivera la paix, 
Jusqu’à s’engager pour les belles causes cachées,
Cachées par des fous qui voudraient les étouffer, 
Pour que les victimes soient totalement ignorées. 
Ils voudraient qu’on soit individualistes, égoïstes,
Qu’on se déteste les uns les autres, qu’on se haïsse. 
Mais sincèrement je me fiche de tes origines, ta couleur, ta communauté… 
La planète a bien trop de galères pour que d’autres viennent s’accumuler. 
Les Hommes ont été créés pour cohabiter :
« Voici un discours idyllique, utopique », certains pourraient penser. 
Mais oui, tu sais je crois en l’Homme et en ses intentions, 
Il en faut peu pour que même le colérique retrouve la raison…

Alors pour 2016, je n’espère que la sérénité. 
J’espère aussi que très vite Moussa sera libéré,
Car son seul tort : avoir aidé les Rohingyas, communauté persécutée.
Et si nous faisons TOUS les causes, la paix devrait nous être destinée…

#FREEMOUSSA

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s