Edito du 17/04/2017 – Des prisonniers palestiniens en grève de la faim pour réclamer leurs droits

17/04/2017 - Des prisonniers palestiniens en grève de la faim pour réclamer leurs droits
Handala se retournera peut-être un jour… Depuis que Naji al-Ali l’a dessiné, la résistance est ce qui caractérise encore et toujours le peuple palestinien. La résistance dans tous les domaines, jusque dans les prisons israéliennes. Entre 1300 et 1600 prisonniers palestiniens enfermés en Israël (selon les sources) sont en grève de la faim depuis aujourd’hui. Ils veulent dénoncer les abus de l’administration pénitentiaire israélienne.

Même les enfants sont emprisonnés

Cette grève collective doit permettre de braquer les feux des projecteurs sur la situation des Palestiniens détenus en Israël. Marwan Barghouti est à l’initiative de cette protestation par le refus de se nourrir. Il est vrai que des prisonniers ont déjà mené individuellement de longues grèves de la faim pour faire remarquer la violation de leurs droits. Aujourd’hui, il y aurait 6500 prisonniers, aussi bien des hommes que des femmes. Parmi eux des députés également. Constat davantage préoccupant, des enfants sont emprisonnés. Par ailleurs, la détention administrative, qui est une incarcération sans procès ni inculpation, est un usage courant en Israël.

Mauvais traitements, négligences… 

Le mouvement palestinien lancé dans les prisons demande que les droits des prisonniers soient respectés. Les revendications concernent notamment :
  • les violences physiques,
  • l’incarcération des mineurs,
  • le droit d’utiliser des téléphones identiques à ceux des détenus qui ne sont pas placés sur écoute,
  • le droit de visite accordé aux organisations humanitaires,
  • le droit de regarder librement la télévision,
  • l’installation de la climatisation dans les cellules,
  • la prise en charge des prisonniers ayant besoin de soins médicaux,
  • les mises à l’isolement…

Le porte-parole de l’administration pénitentiaire israélienne a déjà indiqué que des mesures disciplinaires ont commencé à être prises contre les grévistes. Bien loin alors de répondre aux revendications palestiniennes et bien loin aussi d’aider Handala à se retourner un jour…

Advertisements

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s