Le ferran public, une tradition marocaine

Dans les villes marocaines, il est très courant de trouver un parc municipal pour les balades d’été. Il est normal de compter les épiceries sur les doigts des deux mains et même plusieurs fois. Et il est très traditionnel d’emmener son pain se faire cuire au ferran public, au bout de la rue ou du quartier.

Pourquoi ? Parce que ce n’est pas très cher, moins d’un dirham. Néanmoins, cette raison qui est relative d’une personne à une autre, est loin d’être la seule. En effet, tout le monde ne possède pas un four au feu de bois chez soi et le ferran public est donc bien plus que pratique.

C’est en été que le bal des plateaux en bois, recouverts de tissus pour protéger la pâte fraîche du soleil, est le plus visible. Dès le matin, ce sont des femmes, des enfants mais également des hommes qui défilent devant moul ferran. Comment fait-il pour se souvenir du plateau de chacun ? Comment fait-il pour ne pas se tromper entre les différents pains ? Mystère. Il n’en reste pas moins qu’il ne doit pas souvent se tromper pour qu’il fasse autant recette.

Au Maroc, ce n’est pas seulement le pain qui est cuit au ferran. On trouve des pastilla, des gâteaux, des krachel, des poivrons, des melwi… Le ferran fonctionne donc toute la journée et des hommes le font tourner en alimentant le feu avec du bois, été comme hiver. Ainsi, il est  une tradition qui ne disparaît pas. Bien au contraire, au fur et à mesure que les villes s’agrandissent, que les quartiers fleurissent, les fourneaux publics, eux, se multiplient.

Pour savoir où se trouve le ferran le plus proche dans votre ville, marocaine bien évidemment, rien de plus facile ! Il suffit de lever ses yeux vers le ciel et de trouver une haute cheminée. Mais attention, surtout il ne faut pas confondre avec le hammam.

Article publié ici

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s