Mohamed Rouicha : la musique berbère perd un trésor

De lui, on se rappelera ses djellabas d’hiver qu’il aimait porter. On se souviendra de sa sorte de guitare dont il venait pincer les cordes pour laisser s’échapper des notes mélodieuses. Le monde berbère marocain a en ce grand personnage une réelle figure de proue. Mais aujourd’hui, l’homme n’est plus, laissant derrière lui aussi bien une discographie merveilleusement fournie qu’une vie très riche en événements, en émotions, en musique.

Mohamed Rouicha croise le chemin de l’instrument de musique tandis qu’il est âgé d’une dizaine d’années à peine. Cette rencontre marque une liaison qui ne prendra presque jamais fin. Le Festival des Musiques Sacrées dans les ruines romaines de Volubilis, sa prestation à Tinghir et tous ces lieux qui ont la joie d’accueillir l’artiste pour ses prestations l’ont vu aborder l’amour, la religion, la mort, la vie, la nature… Mohamed Rouicha parlait de tout, chantait tout !  Ce natif du Moyen Atlas a contribué à sa façon à faire rayonner la musique berbère. Il avait aussi dans le coeur sa culture et les lieux de son enfance. Dans les reportages qui lui étaient consacrés, il se plaisait à parler en langue berbère, “amazigh”, mais aussi à revenir sur ses pas pour présenter ces endroits où il avait pu vivre.

“Mimiss n’moulay Lahcen, mimiss n’lala Aicha iliss n’moulay Harafi oult tdoght” soit ”fils de Moulay Lahcen, fils de Lala Aicha, fille de Moulay Harafi, originaire de Toudgha”, en langue amazigh, voici l’identité complète de l’auteur-compositeur-interprète. De Khénifra mais aussi de Tinghir par sa mère, il laisse tout un héritage à son fils pour que continue l’existence de sa musique berbère.

Né en 1950 du côté de Khénifra, il s’est éteint le 17 janvier 2012, à 72 ans laissant le monde de la musique berbère en deuil. Puisse-t-il reposer en paix !

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s