Redonner à Ahermoumou ses lettres de noblesse

L’histoire de Ahermoumou est de celles écrites sur la terre marocaine et qu’aucun vent ni aucun homme ne pourra effacer. Le récit que pourrait raconter cette ville est ancré dans les mémoires, conservé dans les cœurs comme un trésor mais nullement écrit dans les livres. Elle est une ville paria, de celles que l’on préfère effacer, mettre dans le tiroir de ces souvenirs que l’on voudrait oublier…

Oublier qu’en juillet 1971, les élèves cadets de l’école militaire qui se trouve dans cette ville commettent l’irréparable. Oublier que sous l’autorité de leurs supérieurs hiérarchiques, ils prennent la route pour des manœuvres militaires, pour finalement se retrouver à Skhirat, là où le roi Hassan II fête son anniversaire, entouré de nombreux invités. Oublier qu’on leur a crié que le roi est en danger, qu’il faut le sauver. Oublier que leurs armes crachent des balles sur tout ce qui bouge sans exception… Ce que personne n’occulte est que le roi est sorti indemne de ce massacre puisque sauvé par un cadet. De cet épisode, les conséquences seront importantes avec des exécutions, des emprisonnements à Tazmamart pour certains, des disparitions mais aussi un changement de nom ! Ahermoumou ne sera plus jamais Ahermoumou mais Ribat El Kheir car renommé. Cette ville n’est que mauvaise pour le pouvoir en place et les habitants paient les conséquences de ceux qui ont dirigé ce coup d’état manqué. Ahermoumou appartient alors au passé. Ribat El Kheir sera le présent et certainement aussi le futur…

Certainement, peut être, car aujourd’hui des voix s’élèvent, celles de l’Association Bouiblane pour la Culture et le Développement, l’Association Idil pour l’Environnement et le Développement, l’Association Conseil Maison des Jeunes et l’Association Union Sportive Bouiblane qui veulent que Ahermoumou retrouve ses lettres de noblesse en reprenant son nom, celui que toute personne ayant déjà vécu sur place connaît. Celui qui a sa place dans l’histoire qu’importe ce qu’ont fait des hommes guidés par l’avidité du pouvoir ! Afin de parvenir à ce but, une pétition a été mise en place et s’envoie de boite mail à boite mail. Une fois remplie, il faut faire parvenir le tout à l’adresse suivante : abouiblane@yahoo.fr. La signer c’est sauver une ville et pourquoi pas faire en sorte qu’un jour Ahermoumou sera raconté dans les livres d’Histoire… InchaALLAh !

INTERESSE(E)S PAR CETTE PETITION, LAISSEZ UN COMMENTAIRE POUR RECEVOIR LE FORMULAIRE ! OU CLIQUEZ ICI POUR TELECHARCHER LE FORMULAIRE ET ICI POUR COMPRENDRE LES RAISONS DE CES ASSOCIATIONS

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s