19/06/2017 – Horia, Nina iront à la frontière turco-syrienne et ont besoin de nous

19/06/2017 - Horia, Nina iront à la frontière turco-syrienne et ont besoin de nous

En octobre 2016, sur le blog nous vous parlions de Horia et Nina qui comptaient se rendre à la frontière turco-syrienne. Elles avaient pour projet de venir en aide aux réfugiés. Pour cela elles avaient appelé aux dons via Leetchi. Le compte-rendu est disponible => ici <=. Les deux amies repartent le 6 juillet dans la région et ont besoin d’un coup de pouce lançant une nouvelle cagnotte Leetchi.

Deux citoyennes touchées par le drame syrien

Horia a 34 ans et est infirmière à Carcassonne. Nina a 41 ans et est agent public à Lille. Sensibles au sort des réfugiés sans être une organisation humanitaire, c’est dans un premier temps à Calais qu’elles oeuvrent. Là, elles entendent de nombreux témoignages aussi préoccupants les uns que les autres. Elles se créent alors un réseau et discutent avec des personnes sachant où et comment soutenir les réfugiés en Turquie. C’est ainsi qu’en novembre 2016 a lieu leur premier voyage afin d’apporter un soutien matériel et financier. Ensemble elles ont visité des camps de réfugiés où les tentes sont des maisons et les conditions de vie précaires. Elles ont vu des blessés, des veuves, des enfants… notamment à Reyhanli. Une fois de retour en France, Horia et Nina n’ont pas oublié tout cela et veulent de nouveau faire preuve de solidarité humaine pour aider à leur échelle. L’objectif est de se rendre à Reyhanli une fois de plus et dans le centre de santé déjà visité par le passé qui rencontre de grandes difficultés : loyer et électricité à payer, matériel adapté pour les pathologies spécifiques manquant, médicaments en stock réduit… Un autre bâtiment où vivent des réfugiés doit aussi être soutenu.

Ainsi grâce à cette cagnotte Leetchi, les deux amies pourront acheter sur place de quoi améliorer les conditions dans les deux établissements. A vos dons et vos partages !

Publicités