20/06/2016 – « 10949 femmes » : la lutte de Nassima Hablal pour l’Algérie indépendante

20/06/2016 - "10949 femmes" : la lutte d'une femme pour l'Algérie indépendante

Nassima Hablal entre présent et passé

Comment vous présenter « 10949 femmes », ce documentaire spontané avec pour personnage principal Nassima Hablal ? D’abord en citant Nassima Guessoum, celle qui a imaginé et réalisé ce long métrage documentaire :

« 10949 femmes est une quête, la mienne. Je pars à la rencontre des héroïnes oubliées de la révolution algérienne. A travers les récits de Nassima Hablal, une vieille dame, je tente de reconstruire un héritage incomplet. Elle me raconte son histoire de femme dans la guerre, sa lutte pour une Algérie indépendante et me fait connaître d’autres combattantes, Baya et Nelly. Ainsi l’Histoire se reconstitue plus qu’elle ne s’écrit, à la manière d’une grand-mère qui parlerait à sa petite-fille. Ce film donne à voir cette transmission de la première à la troisième génération.« 

Qui est donc Nassima Guessoum ?
A la suite de ses études d’histoire à la Sorbonne mais aussi quelques apparitions dans le journalisme, Nassima Guessoum passe une année en Algérie ce qui va créer en elle l’envie de cinéma mais surtout de documentaires. Elle veut aller en quête de l’histoire de ce pays d’où elle est originaire au delà de la Kabylie où elle passait ses étés étant enfant. « 10949 femmes » est justement l’un de ses documentaires. Et c’est Nassima Hablal qui est au centre de toutes les images. Elle fait le récit d’une révolution algérienne dans laquelle elle a joué un rôle. Elle a été en lutte comme beaucoup d’autres femmes pour voir son pays devenir indépendant. Une résistante très active dans l’ombre, arrêtée, emprisonnée, jugée, profondément attachée à ses valeurs et son combat. Sa vie a malheureusement pris fin en 2013. Cependant « elle repose en paix auprès de son fils, et non au carré des moudjahiddine du cimetière d’El-Alia » comme l’écrit Nassima Guessoum

Une génération transmet à une autre génération
La mémoire parfois flanche mais les descriptions, les explications sont franches. Les deux Nassima représentent un parfait duo entre nostalgie, ironie et sérieux. Ce documentaire reflète la sincérité, mais surtout le naturel. Nassima Guessoum explique avoir réalisé ce documentaire en quête de sa propre histoire. Elle a voulu nous inviter dans la vie de cette révolutionnaire dont on ne saurait deviner le passé en la voyant simplement. Et en tant que spectateurs, on parvient à s’installer dans cette existence ! Ca donnerait presque envie de nous tourner vers nos anciens pour voir si eux aussi ne renferment pas un joyau du passé…

A travers son histoire, Nassima Hablal nous rappelle également le rôle primordial que peuvent jouer les femmes dans la quête pour la liberté !