21/01/2013 – L’armée française se la joue serval…

Serval Wikipedia

Le Mali, ancienne colonie française. La France, pays marqué par son histoire colonialiste, souhaitant garder un rôle géostratégique en Afrique. Gaz, pétrole, uranium… sont des ressources qu’il ne faut pas négliger en territoire africain. Dans son engagement militaire, la France débute seule… Mercredi 16 janvier, sur M6, le présentateur du 19.45 explique que suite à l’enquête menée, 75% des Français sont favorables à l’intervention de la France, 71% des Français craignent des représailles et 65% pensent qu’il s’agira d’un long conflit…

Le but de l’intervention ? Protéger les ressortissants français, lutter contre le terrorisme, en finir avec les groupes armés qui menacent de prendre Bamako… Un peu tout à la fois finalement. Les arguments sont nombreux pour une intervention qui semble déjà laisser présager un chemin qui humainement et politiquement sera synonyme de pertes et de remises en question respectivement. Qui dit longue mission, fait forcément penser à l’Afghanistan…

Une vision s’impose, celle d’une France encore bien attachée à son rôle de gendarme de l’Afrique, appuyée par le fait que la France soit allée seule au front. Seule en première ligne, dans un premier temps, avec ses propres moyens. Et l’Europe dans tout ça ? Où est son implication militaire ? Y a-t-il d’abord une politique de défense européenne ? Prudence… Et qui aurait vu François Hollande se mettre en patron, chef de guerre ? Lui le flamby national pour une fois majoritairement soutenu par la classe politique.

Dans cette opération, en ayant choisi le nom serval, cet animal qui peut uriner une trentaine de fois par heure pour marquer son territoire, la France compte certainement frapper fort pour exprimer sa force en tant qu’ancienne colonie qui guette encore.

Une réflexion sur “21/01/2013 – L’armée française se la joue serval…

  1. Je pense qu’on ne dispose pas, en tant que français moyen, d’informations suffisantes pour répondre en notre âme et conscience à cette question qui se pose comme à chaque fois qu’il y a participation à une guerre : « fallait-il intervenir ou pas ? ».
    Les opinions, les images et les informations ça se manipule super facilement, surtout dans ce cas là où les journalistes ne peuvent pas se trouver à la source de l’information.

    Il y a forcément, oui, un enjeu économique : on est dans une société capitaliste…
    Le côté humain existe bien sûr aussi, mais bien sûr que si c’est celui-ci qu’on présente, ça n’est sans doute pas celui qui prime.
    Après par contre, ça m’étonnerait que ceux qui sont combattus (je n’ose pas pas de dénomination du genre « terroristes » car qui sont-ils vraiment ???) soient des parangons de vertu et concrètement pour les Maliens en premier lieu et pour nous en second, j’ai le sentiment qu’il ne vaut mieux pas qu’ils triomphent. Evidément je ne sais pas qui ils sont donc ça reste de l’ordre du fantasme peureux, mais puisque l’article parle de l’Afghanistan, ben clairement les talibans me font froid dans le dos et les crimes qu’ils ont par exemple perpétré contre des fillettes parce-qu’elles allaient à l’école m’horrifient : ça me choque plus qu’on laisse ces populations sans aide et à leur merci plutôt que de maintenir une aide militaire qu’il y ait d’autres enjeux ou pas.
    C’est cette peur de voir ces pourris terroriser et dominer de plus en plus de gens qui me rend « favorable » à cette guerre.

    Mais par ailleurs l’Afrique est pillée et son peuple est exsangue à cause de l’occident.
    On sait ce qu’on leur fait, on peut les aider mais on ne le fait pas, et donc ça me met en colère ces « beaux discours » sur la sauvegarde des peuples dont don se contrefout tant que leur situation ne menace pas notre confort et notre sécurité.
    Et les fanatiques de tout bords ivres de violence c’est évident que c’est notre société qui les engendre et ça me fait rager…

    Des représailles ? non je ne pense pas.
    Des terroristes qui vont prendre cette excuse pour passer à l’acte si par contre hélas je le crains.

    Un conflit long ? apparemment oui car il paraît que les guerres assymétriques sont un vrai cauchemard.

    En tout cas, c’est une très mauvaise nouvelle.
    Bien sûr que des morts, des blessés, des injustices, des douleurs en tout genre, des destructions il va y en avoir : c’est inévitable.
    Et ce qui rend fou c’est de se dire qu’à la base, si on avait des poilitiques moins égocentrées et plus humaines ça serait du « gagnant-gagant » au lieu de ces violences.
    J’arrive pas à comprendre comment on peut autant se précipiter vers le mur par cupidité, vanité et égoisme ?!?

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s