26/10/2015 – Ali Aarrass, 63 jours de grève de la faim !

Free Ali Aarrass

Ce lundi 26 octobre 2015 marque le 63ème jour de grève de la faim d’Ali Aarrass, débutée le 25 août dernier dans la prison de Salé au Maroc.Cela fait plus de sept ans qu’Ali est derrière les barreaux, privé de ses libertés. Il a été condamné à 15 ans de prison en première instance puis à 12 ans en appel au Maroc. Une condamnation prononcée suite à des aveux d’Ali obtenus sous la torture. 

Cette sixième grève de la faim du belgo-marocain a pour but de dénoncer les conditions de sa détention arbitraire et l’absence des services consulaires belges. Ali met donc sa vie en danger pour qu’il puisse se faire entendre. Cette énième grève de la faim est la plus dure car aujourd’hui, le citoyen belge risque concrètement de mourir. En effet, sa santé physique se dégrade chaque jour davantage sans qu’Ali ne soit emmené à l’hôpital.

En Belgique, sa soeur Farida accompagnée du comité de soutien met la pression sur le ministère des Affaires Étrangères belge afin qu’il réagisse. Côté marocain, on crie au mensonge et parle d’une prétendue grève de la faim d’Ali. Pourtant, ce dernier souffre aujourd’hui de douleurs aux reins, au foie, de maux de tête, il est amaigri… La Belgique laissera-t-elle Ali mourir dans cette prison marocaine ? Car c’est bien la mort que risque Ali Aarrass ! Les autorités belges sont allées trop loin dans l’ignorance de leur citoyen. Elles refusent d’intervenir.

Farida Aarrass ne cesse de tirer la sonnette d’alarme sur une situation critique : « Selon nos observations propres et les déclarations d’Ali, il est constamment en position couchée. Jusqu’à présent, il n’a pas été hospitalisé pour subir des examens approfondis… A peine quelques visites à l’infirmerie de la prison quand il pouvait encore se déplacer titubant. Aussi, comment une simple visite à l’infirmerie peut-elle faire l’objet d’un diagnostic plausible et présumer de la soi-disant bonne santé d’un patient en grève de la faim… Selon les autorités pénitentiaires, de simples mesures de paramètres tels que la tension artérielle, la glycémie et le poids pondéral sont des informations suffisantes pour poser un tel diagnostic ».

Tenez vous au courant de la situation en consultant le site : http://www.freeali.eu/

Publicités