27/05/2013 – Les 20 kilomètres de Bruxelles courus pour Ali Aarrass

Image 1

Ce matin du dimanche 26 mai, il fait gris sur Bruxelles lorsque place est prise dans le box attribué pour cette 34ème édition des 20 kilomètres. A 10h, le premier départ est donné. Le ciel retient ses gouttes, il compte nous épargner la pluie. Le temps frais est agréable pour courir, loin des chaleurs habituelles de la saison. Au sein des participants, nombreux sont ceux présents pour une cause : Amnesty International, la Croix Rouge et d’autres organisations encore, plus ou moins connues. Parmi eux, on nous retrouve. Nous, coureurs arborant le t-shirt appelant à la libération d’Ali Aarrass, emprisonné dans les geôles marocaines de Salé, accusé de terrorisme et torturé. A travers ce vêtement, l’objectif est de rappeler la situation d’Ali, de sensibiliser à cette injustice et de faire vivre son combat.

Au cours des 20 kilomètres, Ali occupe nos esprits, interdisant aux jambes de flancher, au souffle de bégayer et au mental de lâcher prise. Au gré des tunnels, des descentes, des montées… Sur les panneaux portés par certains spectateurs, les « You can do it », « Plus que 5 km », « Bravo » sont des lectures agréables, prêtes à faire pleurer car exprimant tellement de solidarité. Etre là pour Ali sous les encouragements du public. Forte motivation. Importante sera la foulée en passant la ligne finale avec ce t-shirt sur le dos. Une immense satisfaction personnelle. Apparentant le tout à la course menée dans nos propres vies. Tenir tête, s’accrocher, ne pas céder face aux pépins et garder la tête haute. Réussir à se surpasser, aller plus loin, au delà de ses limites. Etre courageux, brave. Ne pas baisser les bras.

Durant les 20 kilomètres, très bons partenaires sont les spectateurs, les sons des djembés, les morceaux de sucre tendus par des inconnus pour « aider ». A l’arrivée, les spectateurs portant aussi le t-shirt d’Ali Aarrass quittent le public et nous rejoignent afin de franchir ensemble la ligne finale. Un beau symbole ! Même après 2h42 de course et l’effort physique, comment oublier ce si joli visage, celui de Farida Aarrass ? Le sourire aux lèvres. Fière de cette réussite. Les yeux brillants, remerciant pour ce geste en l’honneur de son frère. L’accolade avec elle est sincère. Sincère comme elle, si forte et altruiste. Si entière et combattante au nom de la liberté d’Ali ! Nous nous sommes promis une chose, recommencer l’année prochaine en espérant, en priant pour qu’Ali soit enfin libre d’ici là et qu’il puisse courir à nos côtés.

Afin de retrouver l’article précédemment écrit sur Ali Aarrass
Le site où retrouver l’actualité au sujet de Ali Aarrass

Publicités

4 réflexions sur “27/05/2013 – Les 20 kilomètres de Bruxelles courus pour Ali Aarrass

  1. Ping: Edito du 19/05/2014 – 20 kms de Bruxelles : Mourad est devenu Ali tout simplement | à l'Encre de ma Plume...

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s