29/02/2016 – Egypte : Un enfant de 4 ans condamné par erreur à la prison à vie

Egypte : Un enfant de 4 ans condamné par erreur à la prison à vie

En Egypte, la justice condamne à la chaîne et éradiquer complètement les Frères Musulmans, force politique du pays, est l’objectif numéro un. Si les tribunaux ne sont pas indépendants puisque l’influence de l’exécutif est notamment importante, ce sont les Egyptiens eux-mêmes qui se retrouvent victimes d’injustice, d’incohérence, d’aberration. Et Ahmed Mansour Karni a subi les foudres de cette justice…

Ahmed a été condamné par erreur à une peine de prison à vie par un tribunal militaire. Par erreur car il n’a que 4 ans ! Cela a eu lieu le 16 février dernier tandis que 116 personnes ont reçu la même peine de prison à perpétuité. Toutes étaient accusées d’assassinat et de troubles à l’ordre public, lors des émeutes de 2014. Parmi les accusés, il y avait donc le petit Ahmed qui n’avait pourtant que 2 ans au moment des faits ! Cette décision a suscité l’indignation dans le pays. Forcément…

Afin de se justifier, le porte-parole de l’armée a parlé d’une erreur de procédure. En effet, il s’agirait d’un autre Ahmed portant le même nom de famille et âgé de 16 ans qui serait en réalité la personne visée. Pas très clair du point de l’avocat qui avait pourtant remis un acte de naissance sans que cela ne change quoique ce soit à la condamnation. Evidemment les parents de l’enfant ont été traumatisés de voir les autorités vouloir arrêter leur fils et son père a raconté les faits à la télévision en pleurant.

En Egypte, les droits de l’homme ne cessent d’être violés notamment pour faire tomber les opposants politiques. Alors on condamne à tour de bras, à se demander si les dossiers sont réellement consultés, lus, étudiés… L’absurdité d’envoyer un enfant de 4 ans en prison n’a donc pas choqué le juge ? Ainsi va malheureusement la justice en Egypte, c’est-à-dire très mal !