12/12/2016 – Le génocide des Rohingyas survolé par le magazine GEO…

12/12/2016 - Pourquoi le génocide des Rohingyas n'est pas en couverture de Géo ? - alencredemaplume.com

La semaine dernière, sur les réseaux sociaux, il était question de la couverture du magazine GEO désignant la Birmanie comme le « pays de l’année ». Une indignation a été exprimée parce qu’en Birmanie sévit un génocide, celui de la communauté des Rohingyas. De confession musulmane, les Rohingyas sont enlevés, torturés, blessés, violés, brûlés, assassinés… pour l’identité qui est la leur. Le Collectif Hameb, particulièrement, dénonce cette situation du 21ème siècle, dans un pays où une femme politique a justement reçu un Prix Nobel de la Paix mais ne bouge pas le petit doigt !

Comment GEO a répondu aux internautes ? Peut mieux faire !

Alors face à cette situation, qu’ai-je fait ? Je suis allée évidemment sur les réseaux sociaux et le compte Facebook de GEO pour regarder plus précisément les réponses du community manager. En voici une :

« Le vote des lecteurs et internautes désignant la Birmanie comme « pays de l’année » a eu lieu au printemps dernier et ce dossier a été monté dans la foulée, bien avant ces événements dramatiques. Et nous avons actuellement deux reporters sur place, qui enquêtent sur ce sujet »

Donc on comprend que GEO a laissé la parole aux lecteurs et internautes et la liberté d’expression l’emporte. Peu importe ce que décide le lectorat, on ne prend pas la peine de réfléchir au drame sur place… De plus, d’après le community manager, on note que le dossier aurait été « monté dans la foulée, bien avant les événements dramatiques ». Erreur ! Depuis 1982 les Rohingyas subissent un massacre qui s’est amplifié ces derniers temps menant à des scènes immortalisées sur les clichés qui sont SANS NOM (direction la page Facebook du Collectif Hameb pour s’en rendre compte) ! Donc le community manager ne peut pas dire « bien avant ces événements dramatiques » sinon le dossier daterait de 1981, 1980 ou des années 70 ! GEO est très décevant sur ce point-là…

Environ 10 lignes évoquent les musulmans sur un dossier de quasi 30 pages !

J’ai continué ma petite balade sur le compte Facebook de GEO toujours et suis tombée sur un commentaire du community manager qui m’a incitée à aller acheter GEO. Voici le commentaire en question (je vous laisse cliquer sur l’image si elle s’affiche en petits caractères) :

12/12/2016 - Pourquoi le génocide des Rohingyas n'est pas en couverture de Géo ? - alencredemaplume.com

On comprend donc que Guillaume Pajot, auteur des textes, a évoqué les Rohingyas. Mais où ? On se saisit alors du magazine et là sur un dossier de près de 30 pages avec des images et des publicités, on lit quelques lignes à peine. 10, 11, 12…

12/12/2016 - Pourquoi le génocide des Rohingyas n'est pas en couverture de Géo ? - alencredemaplume.com

Les Rohingyas auraient mérité mieux que ça :

« Des moines prêchant la haine s’en sont pris aux musulmans (…) Ces dernières années, alors que l’ouverture démocratique allait croissant, des moines prêchant la haine ont beaucoup fait parler d’eux, s’en prenant aux musulmans (5% de la population) et notamment aux Rohingya, une minorité apatride de l’ouest du pays » .

Quelles conclusions tirer alors de cette couverture de GEO ? On ne peut pas dresser un tableau merveilleux en ne s’attardant pas sur ce que vivent les Rohingyas. Il faut évidemment garder cet oeil critique pour décortiquer l’information et ne jamais s’en détacher ! Mais aussi partager le travail des associations qui mettent en lumière le génocide que vivent les Rohingyas. Cela peut passer par des partages sur les réseaux sociaux mais aussi des focus dans des articles si vous possédez blog ou site web. Ainsi cela sera le moyen de mettre les Rohingyas en couverture et à la une.

Sachez que le community manager a répondu à mon message envoyé en privé. J’ai évidemment lu le numéro bien avant cette réponse. Et en avril 2017 probablement (GEO est un mensuel dont les reportages requièrent de tels délais d’après l’équipe GEO), nous devrions entendre parler des Rohingyas qui seront certainement davantage en voie d’extinction !

12/12/2016 - Le génocide des Rohingyas évoqué par le magazine GEO... - alencredemaplume.com

Publicités