Les Pyramides, la Place Tahrir…

Le Caire et sa pollution – Photo prise par Assiba

Le 25 décembre n’a rien d’un jour férié dans les rues du Caire. Ce matin, nous enfilons l’habit de touristes… A plus d’une dizaine, nous nous rendons aux Pyramides. Au sein du groupe, les personnes d’origine arabe paient l’entrée moins cher que les occidentaux. Pour cela, il suffit de montrer des papiers d’identité marocains, algériens… Avant que se présente un problème à l’entrée. Les t-shirts « Free Palestine » « Boycott Israël » que certains d’entre nous arborent ne sont pas acceptés. Nous venions « presque » faire du tourisme ! Après discussions et quelques concessions de notre part, nous avons enfin accès aux Pyramides. Dans nos sacs, des drapeaux palestiniens et encore les t-shirts sur le dos !

DSCN3702

Avec drapeau et t-shirts verts – photo prise par Siham

Un peu plus tard, en repassant à l’hôtel, seulement quelques minutes de répit et à deux nous voilà repartis du côté du Musée Egyptien du Caire. Nous ne prendrons aucun cliché puisque sagement nous laissons caméra et appareil photo à l’entrée. Plusieurs momies plus tard… Nous ressortons du musée avec face à nous un important bâtiment qui porte encore les marques de la révolution. Il a été incendié et sa façade noire rappelle cette période importante pour le pays. A quelques mètres à peine, se trouve la Place Tahrir. Différents rues y menant sont coupées par des barbelés et du sable. Les tentes ont élu domicile au centre et un village a été monté. Aux feux de circulation sont pendus des mannequins en tissus. Certains enfants ont le drapeau égyptien peint sur les joues. Différentes photographies et surtout des dessins rappellent les sacrifiés de la révolution.

Place Tahrir, les tentes font partie du décor – Photo prise par Siham

Martyr

Les sacrifiés de la révolution habitent les murs – photo prise par Assiba

Matryrs

Les sacrifiés de la révolution habitent les murs – photo prise par Assiba

Le soir même, les médias dévoilent les résultats du référendum sur la constitution. Ils sont favorables au gouvernement. Très vite un axe emprunté par de nombreux véhicules est coupé à l’aide de pneus enflammés. Depuis l’hôtel, voir ce spectacle est impressionnant car ce sont des centaines et des centaines de voitures qui sont à l’arrêt. Une question est sur toutes les lèvres. Mais où est la police ? Parce qu’au fur et à mesure, ce sont les conducteurs eux-mêmes qui vont faire la circulation afin de désengorger la chaussée. Après plus d’une dizaine de minutes, tout rentre dans l’ordre. Le Caire retrouve ce qui lui est propre : sa circulation si dense… Et dans deux jours nous serons en Palestine !

Après l'annonce des résultats du référendum, la contestation semble s'élever - photo prise par Assiba

Après l’annonce des résultats du référendum, la contestation semble s’élever – photo prise par Assiba

A SUIVRE…

2 réflexions sur “Les Pyramides, la Place Tahrir…

  1. Ping : Une Plume dans la Bande de Gaza : Au revoir Gaza, à très bientôt Palestine ! | à l'Encre de ma Plume...

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s