J’ai vu un papillon au réveil !

« – J’ai vu un papillon ce matin au réveil, juste là à mes côtés. Il souriait. As-tu déjà vu un papillon sourire ? Moi, j’en ai vu un. Celui-ci avait un visage d’ange et ses yeux étaient clos.
– Un papillon qui sourit en dormant ? Serais-tu tombée sur la tête ? Où as-tu donc passé ta nuit ? Depuis quand un papillon sourit d’abord ? Avais-tu bu ?
– Non, je te jure sur l’amour le plus pur au monde que je n’avais rien pris, rien bu… Enfin… Si…
– Te voilà sincère pour admettre que tu n’étais pas dans ton état normal.
– J’étais sobre. Détrompe-toi !
– Cours donc dire cela à l’amour par lequel tu jures.
– Ecoute-moi… La veille, j’avais simplement bu ses mots avant de m’endormir car il m’a parlé.
– A présent, tu me dis que ce papillon t’aurait parlé ?
– Oui, juste avant que nos paupières ne soient closes. Ses mots ont été les seules drogues douces que j’ai absorbées.
– Alors raconte-moi pauvre folle ! Que s’est-il donc passé avec ce soi-disant papillon qui sourit et qui parle ?
– Tu ne crois jamais en rien toi ! Si tu continues, tu ne rencontreras jamais de papillon et tu finiras seule, sur ta branche qui menacera de céder à force de devoir te porter toi et ta méfiance !
– Parle, je te dis.
– Il avait la tête sur l’oreiller. Mon cœur s’est mis à battre si fort encore et encore. C’était une si jolie sensation. Cette sensation de ne plus se sentir seule, de se savoir en sécurité.
– Depuis quand un papillon protège-t-il ?
– Ce papillon m’a pris sous ses deux ailes.
– Il a l’air d’être généreux.
– Il a un grand cœur et il m’a dit qu’en son sein, il n’y avait que moi.
– Que toi ? Il t’a encore parlé c’est ça ?
– Oui et il a même signé un bout de papier pour me le dire…
– Bout de papier ? Bout de papier ? Je ne te comprends décidément pas.
– Tu sais pourquoi tu ne comprends pas ?
– Non…
– Parce que tu n’es pas amoureuse.
– Etre amoureuse d’un papillon ?
– Non… Mais d’un homme… De son époux. Il faut être amoureuse d’un homme pour voir un papillon. Parce que l’amour sublime l’autre. Tu le trouves différent par amour. Et surtout voilà que se crée des papillons en toi à chaque fois que cet être cher apparaît à tes yeux. Mais toutes ces choses sont des sensations de femme amoureuse… »

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s