Papa gâteau « royal trois chocolats et son croustillant pralinoise », dixit Ben !

Au tour des papas d’être à l’honneur ! Si les pères n’étaient pas, à qui pourrions-nous faire goûter nos plats en avant-première ? Afin de les mettre en vedette, Coralie Caillat a eu une délicate attention. Il faut dire qu’elle avait aussi bien son papa que son époux à combler. Comme d’habitude, son imagination est débordante ! Au départ, Coralie évoquait un gâteau trois chocolats sur son croustillant pralinoise. Son cher et tendre, Ben, a plutôt vu un royal trois chocolats et son croustillant pralinoise. Il faut bien l’avouer la recette est simplement royale et Ben très observateur !

Ainsi de satisfaire l’addiction au chocolat de douze personnes, bien évidemment des papas, il faut avoir à disposition 2 œufs, 60 grammes de sucre en poudre, 40 grammes de noisette en poudre, 24 grammes de farine, 30 grammes de beurre fondu, 1/2 cuillère à café de levure chimique. A ne surtout pas oublier : 200 grammes de chocolat pralinoise, la moitié d’un paquet de crêpes dentelles gavottes soit 6 papiers dorés, 40 grammes de pralin, 100 grammes de chocolat noir, la même quantité de chocolat au lait et chocolat blanc. Enfin la liste se termine avec 3 fois 20 centilitres de crème fraîche liquide et 3 sachets de crème fix. On a tout ? On a tout !

Tout d’abord s’impose la préparation du biscuit. Pour sa réalisation, il est nécessaire de battre les œufs avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un résultat blanc. A ceci, farine, levure, noisette et beurre fondu viennent s’ajouter. Dans un cercle de pâtisserie de 28 centimètres de diamètre, bien évidemment tapissé de papier sulfurisé, l’appareil étalé est enfourné durant 15 minutes à 180° Th.6. Après la cuisson, le temps de repos afin de laisser le biscuit refroidir est d’une dizaine de minutes.

Côté croustillant pralinoise, le chocolat pralinoise est mis à fondre. Pendant ce temps, à l’aide d’un mortier et d’un pilon, les crêpes dentelles sont écrasées, avec dans un second temps le pralin. L’ensemble est à mélanger avec le chocolat pralinoise fondu. Le tout doit être étalé sur le biscuit en couche fine, à mettre une trentaine de minutes au réfrigérateur.

L’étape d’élaboration des mousses est le moment qui demande le plus de patience. En effet, entre chaque couche étalée, le biscuit doit être disposé une vingtaine de minutes au congélateur. Mais comment fait-on ses fameuses mousses ? Simplement en fouettant la crème en chantilly une minute puis en ajoutant le sachet de crème fix et le chocolat à faire fondre. La préparation ne doit pas être trop ferme et la même opération est à réaliser avec chacun des chocolats (noir, lait et blanc). Chacune des mousses est à étaler sur le biscuit pour alterner les couleurs. Une fois tous les chocolats utilisés, un temps de pause de 2 heures est nécessaire au congélateur.

Enfin et cerise sur le gâteau, se présente le bon glaçage au chocolat. Sa réalisation se fait avec 200 grammes de chocolat noir et 20 centilitres de crème fraîche liquide jusqu’à obtention d’une texture homogène et lisse. Ce glaçage doit être mis sur tout le gâteau en veillant à bien lisser. A nouveau, un moment de pose au réfrigérateur est à prévoir afin de solidifier l’ensemble. Afin de démouler le gâteau, les bords du cercle peuvent être réchauffés avec un sèche-cheveux. La décoration a lieu avec du chocolat en poudre, sans sucre, à saupoudrer. Coralie a confectionné trois petites tablettes de chocolat noir, au lait et blanc à l’aide de petits moules. Elle a aussi eu un tendre message à destination de tous ces papas, à l’aide d’une plaque alimentaire et de stylos alimentaires. Qu’importe son nom, ce dessert est à croquer !

Et toutes les autres recettes de Coralie Caillat sont à suivre sur son site www.mapassionpourlacuisine.kazeo.com. Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs !

Une réflexion sur “Papa gâteau « royal trois chocolats et son croustillant pralinoise », dixit Ben !

  1. Ping : Plume Gourmande sur pause… Mais pas STOP ! | à l'Encre de ma Plume...

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s