Fez Online : un projet, une boutique de l’artisanat marocain

Un voyage au coeur de l’artisanat marocain, c’est ce que propose Fez Online.
Le blog aimant les invitations à la découverte et à mettre en valeur l’authenticité des artisans et des créations, il était évident d’en parler. De plus, il y a même une boutique 
sur laquelle vous pourrez vous faire plaisir ! Alors Attika, qui a co-fondé Fez Online, répond à quelques questions…

à l’Encre de ma Plume : Qui se trouve derrière Fez Online ?
Fez Online : Fez Online c’est clairement une histoire plurielle. Celle d’un jeune couple français, marocain, algérien, tunisien et soudanais. C’est l’histoire d’une géopoliticienne, Attika Trabelsi, diplômée de l’ENS Ulm et d’un ingénieur, Amine Hjiej, diplômé de Centrale Supélec. Mais comme bien des jeunes de leur génération, ce couple ne se reconnaît pas en l’avenir tout tracé qu’on lui offre. Ce qui l’intéresse c’est de créer de l’impact social alors Fez Online a été imaginé pour soutenir la création de l’emploi local par la valorisation de l’artisanat en léthargie, à cause d’un manque cruel de retours de leurs clients.

 

à l’Encre de ma Plume : Petite parenthèse, à l’Encre de ma Plume passe régulièrement ses vacances au Maroc à Sefrou, à 30 kms de Fez. Sefrou on en parlera ou pas ?
Fez Online : Le projet s’appelle Fez Online mais n’a pas pour vocation de rester confiné à cette ville ! Fez c’est en effet la genèse mais c’est aussi ce chapeau traditionnel turc et iranien, c’est cette petite trompette et beaucoup d’autres choses ! Notre vocation est de partager l’artisanat des quatre coins du monde, de vous raconter l’histoire des villes, des savoir-faire, d’artisans plus beaux les uns que les autres. Alors Sefrou, on t’aime et on arrive, inchaAllah. 

 

à l’Encre de ma Plume : Vous avez donc lancé Fez Online en binôme, racontez moi un peu la création du site : pourquoi, comment… Je veux tout savoir !
Fez Online : Ca en théorie c’est secret car on ne veut pas la jouer LOVE STORY mais allez on se lance. Fez Online est né durant un voyage de noce (roadtrip c’est ce qu’on dit) au Maroc et ça c’était en juillet. Notre constat était le suivant : « c’est dingue comme la précarité de l’emploi des jeunes au Maroc est criante ! Pire qu’en France alors qu’on est déjà bien farcis par chez nous ! ». Bref, on voulait apporter une réponse. Arrivés dans la ville de Fez, en voyant l’artisanat marocain et notamment son revers, on s’est dit qu’il y avait clairement quelque chose à faire. Voir tous ces talents au service d’un tourisme peu durable dans le temps et qui en plus ne pousse ni à l’innovation, ni à valorisation nous a révoltés. Du coup on s’est dit « ok », on va créer une plateforme en ligne qui permettra d’avoir un impact géographique plus grand mais surtout d’avoir des retours clients pour monter vite en gamme sur les produits : les rendre ergonomiques, plus esthétiques tout en gardant l’aspect très authentique. Voilà, le site est né comme ça. Amine s’occupe du volet plus geekos et Attika est derrière la communication, les partenariats, la création de contenu.

 

à l’Encre de ma Plume : Plutôt facile ou alors compliqué de se lancer dans un projet qui trouve ses racines de l’autre côté de la Méditerranée ?
Fez Online : Plutôt facile sur certains aspects et difficile sur d’autres ! Nous, pour le coup on s’est vraiment lancés dans le vide, en 2 mois il s’est passé TELLEMENT de choses. Amine parle bien le dialecte marocain. Attika est juste passionnée par l’ ESS et ça a direct collé ! Puis l’aspect difficile, c’est la gestion de la logistique d’où la volonté d’embaucher au Maroc. Quant à l’aspect administratif, je n’en parle pas : le transitaire, la douane, les taxes… Mais pour l’instant malgré ça, ce n’est que du bonheur !

à l’Encre de ma Plume : « Ethique », « esthétique », « authentique » sont les adjectifs utilisés de votre côté pour aborder ce projet, on pourrait aussi dire « solidaire »…
Fez Online
: Carrément ! Après, selon nous, quand on est éthique, on a tendance à être naturellement solidaire (en théorie hein…). Mais clairement l’objectif du projet est de faire connaître l’histoire de ces artisans, de les aider à valoriser leurs produits, de créer des ateliers plus qualitatifs pour qu’ils puissent bosser dans de meilleures conditions. C’est aussi faire en sorte que les jeunes marocains embauchés soient aptes à proposer des améliorations grâce aux feedbacks clients et travailler main dans la main avec les artisans. Il faut qu’il y ait transmission générationnelle sans que l’on ait besoin de « contrôler ça ». Nous ce que l’on veut c’est co-construire !

 

à l’Encre de ma Plume : Si Monsieur et vous, Attika, deviez désigner un produit de l’artisanat marocain que vous préférez, ce serait…
Fez Online : J’adore la maroquinerie. Je trouve ça fascinant et ce n’est pas très original mais le sac me semble pas mal. Il y a tellement de possibilités, une réflexion qui n’en finit plus ! Puis l’idéal ce serait une petite sacoche en cuir, mignonne pour des appareils reflex, parce que franchement ce que l’on nous propose est souvent peu esthétique ou/et encombrant. Concernant Amine, je mets ma main à couper que c’est le zellige, la faïence traditionnelle marocaine ! Il en est fou et rêve d’en recouvrir les quartiers défavorisés. Il est convaincu que la beauté de l’espace où l’on vit influe sur nous au quotidien. Du coup c’est un de ses rêves et en plus derrière, il y aurait en partie réappropriation culturelle !

à l’Encre de ma Plume : Enfin, quelles sont toutes les nouveautés en préparation ?
Fez Online : La deuxième collection vient d’arriver donc on est sur un gros travail pour pouvoir vous la dévoiler sans en oublier l’histoire des artisans qui sont derrière ! Alors stay tuned. Et juste pour vous donner des idées, il y aura des sacs pour les dames, les jeunes dames, les moins jeunes, les hommes, les pros, les moins pros, les baroudeurs… D’ailleurs vous pouvez déjà aller voir la boutique en ligne

———–

Si comme le blog, vous êtes tombé(e) amoureux ou amoureuse de Fez Online et de l’histoire, tout comme des produits qui se trouvent derrière, alors rendez-vous est donné sur le site web et les réseaux sociaux : 

http://www.fez-online.com
Facebook : www.facebook.com/fezonline
Instagram : www.instagram.com/fezonline

De plus, l’équipe sera présente pour discuter du projet en différents endroits en région parisienne au cours des prochaines semaines. Allez les rencontrer !

Fez Online : un projet, une boutique de l'artisanat marocainFez Online : un projet, une boutique de l'artisanat marocain

Publicités

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s