Edito du 30/01/2017 – Il s’appelait Pateh Sabally et on l’a laissé mourir à Venise !

30/01/2017 - Il s'appelait Pateh Sabally et on l'a laissé mourir à Venise !

Quand j’étais plus jeune, lorsque je rêvais de mariage et de voyage de noces, je m’imaginais à Venise. Je me voyais assise dans une gondole traditionnelle. Apercevoir la Basilique Saint-Marc… J’associais Venise à la magie. Cependant, à présent, Venise est associé à la mort de Pateh Sabally : réfugié gambien qu’on a laissé mourir dans le Grand Canal.

Il voulait une vie meilleure

Le ciel s’est-il assombri dans Venise la romantique lorsque Pateh Sabally se débattait dans l’eau ? Son état ne semblait-il pas assez urgent pour prendre la décision de le sauver ? Pateh avait 22 ans. Pateh avait la vie devant lui penseront certains. Un âge pour faire des études, pour travailler, pour voyager, pour devenir époux et père… Justement, c’est bien un changement de sa vie que Pateh voulait. Sinon pourquoi avoir décidé de quitter la Gambie, traversant la Mer Méditerranée ? Pourquoi risquer de mourir pour réussir à avoir un titre de séjour ? Mais voilà… Pateh Sabally s’est retrouvé face au fléau de ce monde : le déshumanisme ! Qui peut laisser mourir un homme en le traitant « d’idiot » ou en lui lançant « rentre chez toi » voire même en hurlant « laissez-le mourir » . Qui a donc crié « N’y allez pas ! Il fait semblant ! » ? Etre réfugié s’est vouloir trouver… refuge et à Venise c’est l’inimaginable qui a encore eu lieu !

Après le drame, sur le parvis de la gare, des hommes et des femmes se sont rassemblés en hommage à Petah. Des fleurs lui ont été consacrées. Une couronne a été mise à l’eau avant de disparaître tout comme Petah a disparu sans que personne ne bouge le petit doigt !

Publicités

Une réflexion sur “Edito du 30/01/2017 – Il s’appelait Pateh Sabally et on l’a laissé mourir à Venise !

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s